3 astuces pour une pose de clôture composite réussie

Avec son système de d’emboîtement des lames, la pose d’une clôture en bois composite est relativement simple à faire par soi-même. Quelques bases en bricolage, des bons outils et de l’aide d’un(e) ami(e) et vous serez paré pour poser votre clôture de jardin. Mais attention, bien que très simple, elle peut vite devenir un vrai casse-tête si vous tombez dans ses pièges. Neowood vous donne ses 3 astuces pour une pose de clôture composite réussie sans encombre. 

 

1. Déterminer l’emplacement des poteaux en amont

L’emplacement de vos poteaux de clôture est une étape primordiale dans la pose de votre clôture. Un mauvais écart entre poteaux pourrait vous obliger à réaliser de nombreuses découpes des lames compliquant considérablement votre pose de clôture composite.

Afin de bien positionner vos poteaux, il est conseillé de prédéterminer leur emplacement en les marquant au sol. Pour cela, il existe une astuce imparable qui vous permettra de respecter l’écart exact préconisé. 

À savoir :
Dans le cadre d’un projet clôture composite, la distance entre deux poteaux doit correspondre exactement à la longueur de la lame additionnée au jeu de dilatation préconisé par votre fabricant. Chez neowood, chaque lame de clôture mesure 1760 mm. Nous préconisons un jeu de dilatation de 5 mm à chaque extrémité de lame composite soit 10 mm. L’écart entre poteaux doit donc être de 1770 mm. 

pose de poteaux clôture avec gabarit

Pour vous assurer cet écart exact, préparez deux gabarits d’une longueur de 1770 mm et d’une épaisseur maximale de 21 mm. Fixez le premier poteau au sol puis insérez vos deux gabarits dans la rainure du poteau. Cela vous permettra de voir la distance parfaite pour fixer votre second poteau de clôture, jeu de dilatation compris. Marquez l’emplacement du second poteau puis fixez-le au sol. 

Continuez progressivement pour chaque poteau en suivant cette méthode en vous assurant que vos gabarits sont bien droits à chaque fois. 

 

2. Choisir le type de fixation des poteaux adapté à votre projet clôture

Il existe 2 manières de fixer un poteau de clôture au sol : 

  • la fixation par scellement des poteaux
  • et la fixation par platine

 

La pose par scellement des poteaux

Le scellement des poteaux consiste à sceller vos poteaux dans du béton dans votre sol. Pour cela, vous viendrez creuser des trous de 40 cm de diamètre sur 50 cm de profondeur. Placez ensuite votre poteau dans le trou et coulez votre béton en veillant à ce que votre poteau soit bien droit. 

Ce type de fixation est recommandé pour les clôtures installées sur sol meuble et offre la meilleure résistance possible à votre clôture composite. De par cette importante résistance, nous conseillons fortement ce type de pose pour les clôtures hautes (de plus d’1,30 mètre) ou situées dans des zones particulièrement venteuses. 

À noter : ce type de pose convient aussi parfaitement aux petites clôtures de jardin rigide. 

clôture composite et alu fixé par scellement sur sol meuble
Clôture composite anthra et aluminium neowood fixée par scellement par REA Paysage

 

La fixation par platine

Comme son nom l’indique, ce type de fixation consiste à visser vos poteaux au sol à l’aide d’une platine à insérer dans le poteau. Une fois fixée, elle permettra de maintenir votre poteau.

Ce type de pose de clôture composite est plus rapide et simple à réaliser, ne nécessite pas de préparation en amont et présente une fixation invisible. Elle est recommandée pour les installations sur surface dure (clôture sur muret ou dalle béton). Attention, cette technique de pose est légèrement moins résistante et ne convient pas aux clôtures de plus d’1,30 mètre. 

Besoin de plus d’informations pour faire le bon choix ? On vous dit tout pour choisir entre scellement et platine pour la pose de vos poteaux sur notre article de blog.

clôture composite sur platine avec pose sur platine
Clôture en bois composite Ultraprotect teinte teck avec pose sur platine sur muret

 

3. Penser à renforcer votre panneau rigide de clôture

Les lames de clôture en bois composite UltraProtect présentent une résistance extrême. Avec une garantie de 20 ans, elles sont un véritable investissement dans le temps. Mais attention, des techniques existent pour renforcer votre clôture pour assurer cette durabilité. 

Pour maximiser la résistance de votre aménagement, il faudra bien penser à insérer des renforts métalliques dans le cœur de certaines lames de clôture. Pour une résistance optimale, ajouter les renforts dans la troisième lame de votre panneau rigide clôture. Faites de même tous les 38 cm soit dans la 5ème, la 7ème et la 9ème lame selon la hauteur de votre clôture.

 

Un projet clôture en bois composite en tête ?
Obtenez votre devis express neowood et faites une première budgétisation de votre projet : 

OBTENIR MON DEVIS EXPRESS CLÔTURE NEOWOOD GRATUIT

 

Commentaires